Salon de l'Agriculture 2024 : Les visiteurs viennent uniquement pour picoler

Cela fait déjà un week-end que le salon de l’agriculture a ouvert ses portes au parc des expositions à Porte de Versailles. Si le salon enregistre une forte affluence depuis son ouverture, les exposants déplorent qu’un grand nombre de visiteurs soient beaucoup trop alcoolisés.

Le salon de l’agriculture qui se tient du 25 février au 5 mars à Parc des Expositions de Porte de Versailles est l’occasion pour les agriculteurs de mettre en avant leur profession et leurs produits. On y retrouve des vaches, des chèvres, du fromage, mais aussi du vin et c’est en train de poser un vrai problème.

Salon de l'Agriculture 2024 : Les visiteurs viennent uniquement pour picoler

Les visiteurs ne viennent au salon de l’agriculture que pour boire du vin

Dans le Hall 3 de l’exposition consacré aux produits régionaux les producteurs de vin passionnés venus présenter leurs produits font de plus en plus souvent face à des visiteurs totalement bourrés, une situation intenable pour les exposants : « C’est un peu compliqué, je trouve que ça devient une beuverie » déplore Bruno Merlin, de la maison Henri Maire dans le Jura.

Les visiteurs alcoolisés ne peuvent et ne veulent même pas entendre les exposants parler de leurs produits, ils ne sont là que pour boire : « Ça m’ennuie parce qu’on est sur du très haut de gamme niveau vins, et on a beaucoup de mal à les présenter à des gens qui viennent juste pour se saouler. »

Un manque de respect selon Richard Guérin, un producteur de vins en Bourgogne : « il faut respecter les gens qui font leurs produits, rien n’est gratuit dans la vie. Ces personnes-là doivent comprendre que c’est important d’écouter et pas de boire pour boire !  »

Les visiteurs du salon boivent dès l’ouverture à 9h du matin

Il ne semble d’ailleurs pas y avoir d’heures spécifiques pour boire comme l’explique un autre exposant : « Le salon a ouvert à 9 heures, une demi-heure plus tard ils [les visiteurs] étaient déjà en train de boire du rouge ».

Ce phénomène de visiteurs saouls n’est pas nouveau, déjà en 2015 la nocturne du salon avait dû être suspendue à cause de débordements…

Le CENECA dépassé par les débordements liés à l’alcool au salon de l’agriculture

Même les organisateurs du salon, les agents du CENECA (Centre National des Expositions et Concours Agricoles) ont constaté l’ampleur du phénomène, « on se croirait au Hellfest » raconte un agent du CENECA mobilisé depuis 20 ans sur le salon.

Le salon de l’agriculture qui a plutôt une portée familiale serait meme en train de se transformer en une « beuverie » à partir de 16h. « Il faut qu’on réfléchisse à comment faire à l’avenir. Là, à 16 heures, il n’y avait plus de familles, elles étaient toutes parties et il n’y avait plus que des jeunes qui buvaient. C’est trop. »

Dimanche soir à la fermeture du salon, on pouvait y croiser des visiteurs titubants, une bouteille à la main complètement saouls. La moquette au sol est d’ailleurs déjà bien tâchée par l’alcool et des tas de cartons de vins vides se forment en journée à une vitesse vertigineuse…

https://alatienne fr/salon-agriculture-vin/

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.