Comment monter son bar ?

Vous vous ennuyez au travail derrière votre bureau et souhaitez faire un boulot un peu plus sexy ? Vous aimez le monde de la nuit et le relationnel ? Ouvrez votre bar !
Si devenir son propre patron nécessite plusieurs étapes, on vous donne le mode d’emploi pour ouvrir peut-être, le futur endroit branché de votre ville.

En dehors du fait de trouver un local capable d’accueillir vos futurs clients, une formation est nécessaire pour ouvrir un bar. Ainsi, il faut effectuer une formation appelée permis d’exploitation. Sa durée dépend des organismes. Par exemple, Le Moins Cher Formation permet à ses clients de la valider en 21 heures seulement. Mais attention, lorsque vous obtenez le permis d’exploitation, il n’est pas valable à vie, il doit être renouvelé tous les 10 ans.

Comment monter son bar ?

Les licences

A moins d’ouvrir un bar sans alcool dans le but de se démarquer, il faut une licence de débit de boissons : la licence IV. Le prix de cette licence varie suivant la ville. Plus cette dernière est grande, plus le prix est élevé.

Son obtention n’est pas dès plus facile. La licence est délivrée au cas par cas et est soumise à plusieurs critères (casier judiciaire, majorité…).

Création d’entreprise

A moins de devenir juste barman, il faut créer son entreprise lorsqu’on possède un bar. Ainsi, il faut faire face aux différents statuts juridiques (SARL, EURL, entreprise individuelle). Il faut ensuite se déclarer auprès de la chambre de commerce et d’industrie. Puis, pour officialiser le tout, il suffit de rédiger son annonce légale. Si jamais vous êtes phobique de la paperasse, il existe des entreprises qui le font à votre place comme Centrale d’Annonces Légales.

Donc si vous souhaitez sauter le pas, vous n’avez plus d’excuse, lancez-vous.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.
Fais peter les commentaires !