Vers une augmentation de 25 % du prix de la bière ?

Lors de la présentation des résultats annuels du groupe brassicole belgo brésilien AB Inbev, Carlos Brito est revenu sur plusieurs évènements qui se sont déroulés ces dernières semaines.

Vers une augmentation de 25 % du prix de la bière ?

Tout d’abord, concernant l’augmentation des accises sur la bière en France (pour rappel, le parlement français a approuvé une hausse des accises de 160% sur la bière en décembre dernier), Carlos Brito a expliqué que “ce n’était pas une décision équitable” et le CEO d’AB Inbev de mettre en garde contre une augmentation possible des prix pouvant atteindre jusqu’à 25%. Evidemment, sur le prix d’une bière, ce n’est pas forcément important, il n’y a pas de quoi se tourner vers un pret, mais lorsqu’on fait l’addition des bières que l’on déguste chaque année, la facture pourrait bien faire mal. Actuellement, la France est le 4ème pays européen dans le marché d’Inbev, essentiellement grâce au succès de la Blanche d’Hoegaarden.

L’autre point sensible sur lequel est revenu Carlos Brito concerne les accusations qui ont été faites selon lesquelles la Budweiser serait coupée à l’eau et contiendrait moins d’alcool que ce qui est indiqué sur la bouteille. Ces accusations, Carlos brito les a balayées d’un revers de main en affirmant que ces plaintes étaient fondées sur des élément erronés. Pour rappel, il y a quelques semaines, plusieurs consommateurs de bières ont dénoncé un pourcentage trop élevé d’alcool indiqué sur les bouteilles de onze bières, dont la célèbre Budweiser. Carlos Brito s’est défendu : “Nous sommes actifs dans le monde de la bière depuis plus de 600 ans et, plus particulièrement, depuis 150 ans aux Etats-Unis. Nous ne jouons jamais avec ces éléments. La qualité est le plus important”. Voilà qui a le mérite d’être clair.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.
Fais peter les commentaires !