Comment choisir les bonnes vignes pour vous lancer dans la vinification ?

La vinification est le processus qui permet de transformer le moût de raisin en vin. Ce dernier aura alors des caractéristiques organoleptiques bien spécifiques. Cette étape succède au foulage pour les vins rouges et au pressurage pour les vins blancs. Cependant, avant de se lancer dans la vinification, il faut auparavant choisir les bonnes vignes.

Commencez par définir votre zone de production

Les pieds de vigne s’accommodent parfaitement aux sols sablonneux, pierreux, voire argilo-calcaires. La zone de production doit être bien drainée, puisque le trop-plein d’humidité nuit au bon développement des plants. Attention, le sol ne doit pas être trop riche.

De plus, les plants doivent être exposés de manière optimale. Pour ce faire, optez pour une orientation nord-ouest et sud-est des rangs ou une disposition nord-sud. Si le terrain est en pente, les rangs doivent systématiquement suivre le sens de celle-ci. En tant que plante grimpante, la vigne peut très bien atteindre les 5 mètres de haut. Un plant croît à raison de 50, voire de 60 cm chaque année.

Trouvez un viticulteur : des vignes de qualité au bon prix

La construction d’un vignoble s’opère en plusieurs étapes, à commencer par l’installation. Privilégiez une région où le climat n’est ni trop froid ni trop aride. S’ensuit le choix d’un viticulteur spécialisé dans la vente de pieds de vignes résistants aux maladies. D’ailleurs, certains professionnels travaillent dans le plus grand respect des consommateurs et de l’environnement.

Les plants de vigne proposés sont ainsi accompagnés d’une expertise et d’une passion unique. En pratique, il faut en moyenne 3000 vignes par hectare. Les plants préalablement mis en terre requièrent beaucoup d’attention et d’entretien. Comptez 3 à 5 ans avant de faire la première récolte des raisins. S’ensuivent la vendange et la production du vin.

Comment choisir les bonnes vignes pour vous lancer dans la vinification ? #5

Comment choisir vos variétés de raisin ?

Juteux ou encore charnus, les raisins de table se déclinent en différentes variétés. Ils diffèrent par la couleur de leurs grains, par leur taille, par leur goût ou par la forme des grappes. Quoi qu’il en soit, le choix de la vigne se fera en fonction du climat. Il faut déjà savoir distinguer les cépages de table et ceux prévus pour produire du vin.

À titre de référence, le Cabernet Sauvignon est très plébiscité dans le sud-ouest et en Gironde. Quant à la vigne Muscat à petits grains, elle permet de fabriquer des vins doux. Dans le même registre se trouve la vigne Riesling qui est reconnaissable par son arôme fruité-floral et légèrement acide.

Dans les régions fraîches comme celle au nord de la Loire, il faudra éviter les variétés dont la floraison est très précoce. Elles ne résistent pas aux gelées nocturnes. Il vaut mieux opter pour les raisins hybrides qui résistent très bien aux maladies comme le mildiou. C’est le cas notamment de la Vitis vinifera, le « Roi des précoces ». En revanche, si votre vignoble se trouve dans le sud de la France, privilégiez les variétés comme le Muscat de Hambourg ou le Dattier de Beyrouth. Ces variétés fleurissent précocement, soit en mars.

Par ailleurs, les grains de raisin diffèrent en termes de goût. Ainsi, les vignes Fragola arborent un goût de fraise des bois. La Madeleine Royale est très prisée pour ses fruits au goût sucré et agréablement musqué. Quant aux raisins noirs comme le Muscat de Hambourg, ils sont bien sucrés et musqués. Pour ceux qui préfèrent les raisins roses, le choix se révèle très large entre la vigne Katharina ou les baies du Chasselas rose.

Plantez et entretenez vos vignes

Comment choisir les bonnes vignes pour vous lancer dans la vinification ? #6

En principe, les plants de vigne doivent être plantés au printemps ou en automne. Un laps de temps s’avère nécessaire pour permettre leur enracinement avant l’hiver. La vigne nécessite une exposition ensoleillée, à l’abri des vents trop forts. De plus, la taille et l’entretien de la vigne s’effectuent durant la période de repos végétatif, soit entre novembre et la mi-avril. Les raisins blancs sont récoltés en août. C’est le cas de la Madeleine Royale, du Muscat de Saumur, de la Perle de Csaba ou du Perdin.

Le Chasselas doré, le Forster’s White Seedling, le Frankenthal sont récoltés en septembre. Certaines variétés de raisins blancs sont récoltées tardivement, c’est-à-dire en novembre. Il s’agit entre autres :

  • du Muscat d’Alexandrie,
  • du Dattier de Beyrouth,
  • de l’Alphonse-lavallée

Le Chasselas de Napoléon, le Muscat blanc de Frontignan, le Régina ou encore l’Italia sont récoltés en octobre. Vous l’aurez compris, il est indispensable de tenir compte de ces informations pour obtenir une production de vin de qualité.

https://alatienne fr/vignes-vinification/

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.