Commerce de spiritueux : comment communiquer ?

Votée en 1993, la loi Evin pose des contraintes de santé publique qui rendent difficile la communication autour des produits alcoolisés. Mais comment élaborer la stratégie marketing des spiritueux tout en respectant la loi Evin ? Qu’est-ce qu’il faut faire et qu’est-ce qu’il faut éviter ? Trouvez toutes les réponses dans cet article.

Loi Evin et marketing des spiritueux

Toute stratégie marketing liée à un produit alcoolisé, à plus forte raison un spiritueux ou un vin, doit prendre en compte les contraintes engendrées par la loi Evin. Malheureusement pour les producteurs, promouvoir leurs produits tout en respectant ce cadre strict est un sujet compliqué qui s’éloigne de leur cœur de métier.

Il vaut mieux se tourner vers une agence de communication en vins et spiritueux pour vous renseigner sur les stratégies marketing applicables dans le domaine des spiritueux : elle vous aidera à élaborer un packaging et une communication adaptés à votre positionnement et à votre cible, tout en s’assurant de respecter la loi.

Commerce de spiritueux : comment communiquer ?

Le packaging des spiritueux

Le packaging est un outil très puissant. Pour des spiritueux, on cherchera un rendu plus épuré, sobre et élégant qui permet d’aller directement aux informations essentielles comme le cépage, le goût, l’histoire de la maison de production ou du terroir des vignes et le conseil de dégustation. Il n’est pas interdit de mentionner des arguments sur la teneur en alcool du produit. Mais les communications commerciales ne doivent pas tirer profit de cette information. Le but reste de ne pas inciter à la consommation abusive de spiritueux. Il s’agit plutôt de toucher les simples amateurs et non les buveurs irresponsables.

Dans un premier temps, vous pourriez créer une édition limitée avec un packaging spécial pour les jours de fête par exemple. A cette occasion, vous présenterez des spiritueux haut de gamme, ce qui incitera les consommateurs à réaliser plutôt un « achat cadeau ».

Les communications commerciales liées à l’alcool

En communication, une image vaut mille mots : utilisez des symboles assimilant l’univers de la marque à une image. Préférez des images neutres (soleil, plage, cocotier, etc.): les images ou les vidéos représentant des personnes en train de prendre du plaisir à boire sont à proscrire, à moins qu’il s’agisse d’un vigneron ou d’un producteur. Vous pouvez ajouter une petite image de la bouteille ou d’un verre à côté ou en bas de l’affiche.

Commerce de spiritueux : comment communiquer ? #2

En revanche, vous devez faire en sorte que ces publicités ne puissent pas être visionnées par les mineurs. Si vous êtes sur les réseaux sociaux, vous devrez signaler qu’il s’agit d’une marque de spiritueux. Afin de respecter l’âge légal, une confirmation d’âge peut être demandée par le réseau social avant de poursuivre les recherches, et vous devrez également en installer une sur votre site web. Enfin, toute publicité liée à l’alcool doit faire l’objet d’un message comme quoi la consommation excessive d’alcool est dangereuse pour la santé.

Devant toutes ces contraintes, on peut aisément comprendre que les producteurs fassent des erreurs, qui malheureusement peuvent leur coûter cher. Pour éviter cela, vous pouvez vous adresser à une agence marketing spécialisée dans les spiritueux, qui vous permettra d’élaborer des stratégies de vente efficaces tout en entrant dans le cadre prévu par la loi.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.
Fais peter les commentaires !