Tout savoir sur l'appellation de vin Rasteau

Le vin fait partie des boissons les plus consommées au monde. Parmi les plus grands producteurs, la France est incontestablement le premier. À cet effet, l’AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) Rasteau produit un vin rouge sec et des vins doux naturels ou sucrés qui font l’unanimité dans tout le pays. L’appellation Rasteau est d’ailleurs reconnue Cru en Vin doux naturel en 1944 et Cru des Côtes-du-rhône en 2010. Toute cette reconnaissance est le fruit de la persévérance des vignerons, mais, aussi du partage d’un savoir-faire au sein d’un collectif fort. Mais il ne faut pas aussi oublier la générosité du terroir. Retrouvez donc plus de détails dans cet article.

L’environnement de culture des cépages en vallée de Rhône

Tout savoir sur l'appellation de vin Rasteau

Le vignoble de Rasteau se retrouve à 300 mètres d’altitude. Il est situé sur les hauteurs du somptueux massif des Baronnies. Les vignes sont cultivées sur de vastes pentes qui permettent aux ceps de bénéficier d’une bonne protection des variations du temps. Son terroir est riche et varié. Par contre, les terres de ses parcelles sont particulièrement accidentées. Les terrains peu ordinaires que vous y retrouvez procurent finalement une production de vin rasteau rouges secs de caractère.

La région du sud-est de la France est particulièrement réputée pour sa culture d’Oliviers, de blé, de savon de Marseille. Mais ce qui la distingue encore plus est la viticulture. En effet, c’est vers l’an 600 avant Jésus-Christ que furent mis en place les premiers grands vins de cette région viticole. Ceci a été fait aux alentours de l’actuelle ville de Marseille. La vielle citée grecque, mais aussi les Phocéens, fondateurs de la ville sont également à la base du vignoble de « l’ile de beauté » en Corse.

L’évolution de l’activité viticole de la commune

Le vignoble de Rasteau était considéré comme l’un des plus importants de tout le Vaucluse au moyen âge. Malheureusement, il n’a pas pu échapper à la terrible attaque du « phylloxera » en 1870. C’est d’ailleurs le cas de la grande majorité des vignobles du pays. C’est en 1944 que l’AOC Rasteau fut finalement reconnue pour la typicité et la qualité de ses vins. Une autre année qui a marqué l’histoire de cette appellation fut 1996. Pendant cette période, les vins rouges secs ont dignement intégré la catégorie des : Côte du Rhône Villages. C’est le cas des Beaujolais. Le travail des vignerons de Rasteau gagne une autre reconnaissance en 2010. Ainsi, il prend de l’ampleur dans le monde de l’œnologie. C’est en cette année que le fameux statut de « Crus » leur a été attribué.

Les vins de Rasteau profitent d’un climat méditerranéen

Le climat méditerranéen est celui dont bénéficie la commune. Le vignoble étant ainsi orienté plein sud, il dispose d’une exposition hautement ensoleillée. Ce qui implique une forte tendance à la sécheresse en été, mais aussi au vent et aux gelées pendant les périodes hivernales. Fort heureusement, les cépages qui s’y trouvent sont particulièrement résistants à ces types de climats. Il faut également noter que les sols de la région du Sud-Est ont une dominance en calcaire. Toutefois, à Rasteau le sol calcaire est aussi constitué d’un mélange de marne, d’argile de galets et de cailloux.

Les cépages utilisés de l’appellation Rasteau

Vous retrouvez 3 principaux cépages au niveau de l’appellation Rasteau pour l’assemblage des vins doux. Il s’agit du grenache noir pour le vin rouge, le blanc pour le vin blanc et le gris pour le rosé. Le Grenache noir est le cépage roi des vins rouges secs de Rasteau. En effet, cette AOC doit contenir plus de 50 % de Grenache pour respecter son cahier de charges. Les cépages complémentaires sont le Maccabéo, le Muscat et le Malvoisie. La totalité du vignoble peut produire jusqu’à 55 hectolitres de vin par hectare chaque année. Ceci, pour une superficie de culture de 953 hectares.

Caractéristiques d’un Rasteau

Le vin rouge sec Rasteau dévoile une robe couleur grenat et profonde et intense. Il évoque des senteurs délicieuses de fruits rouges. C’est le cas de la cerise, la framboise ou la mûre. Il révèle de subtils arômes de fèves de cacao et de café. C’est un vin dense et généreux en bouche. Le blanc doux quant à lui, est paré d’une robe dorée, voire ambrée. Il est plutôt suave, moelleux et gras. Il dévoile des notes gourmandes de fruits secs et de fruits confits. C’est le cas du coing, du raisin de Corinthe, l’abricot sec, l’amande grillée ou la noisette.

Quand et à quelle température consommer un Rasteau ?

Après son millésime, le Rasteau rouge sec se conserve entre 2 et 5 ans. Après l’avoir aéré une dizaine de minutes, il est recommandé de le servir entre 17 et 18 degrés. Quant aux VDN, ils se consomment entre 9 et 11 degrés. Vous pouvez les conserver plus de 10 ans pour les plus belles cuvées. Enfin, les rosés se boivent frais dans leur première année.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.
Fais peter les commentaires !