L’été indien au secours des vins français

Après plusieurs années décourageantes en termes de récoltes, les producteurs de vins français retrouvent le sourire grâce à la météo clémente du mois de septembre qui nous promet de bons vins à venir !

L’été indien au secours des vins français

Des vendanges satisfaisantes

Après le beau temps de juin et la météo peu rassurante des mois de juillet et d’août, le soleil de septembre est venu sauver ces vendanges édition 2014. Le soleil tardif aura permis au raisin d’atteindre une maturation parfaite et d’être facilement cueilli en évitant la pluie (il faut savoir que le raisin ne peut être vendangé en temps humide car la dilution ferait baisser son degré et donc sa qualité). Au total, c’est environ 46.5 millions d’hectolitres qui ont été récoltés. C’est en dessous des prévisions escomptées mais cela représente toujours une augmentation d’environ 10% par rapport à l’année dernière.

Reconstituer des stocks épuisés

Les années précédentes ayant été peu généreuses en termes de récoltes (-50% pour la production bordelaise et de -30 à -50% pour les Côtes du Rhône), les stocks sont au plus bas et les domaines comptent bien les renflouer même si cela ne se fera pas en une seule année. En conséquence, les prix de certaines productions pourraient augmenter entre 3% et 6% à partir de cette année.

Place à l’élevage des vins

Suite à ces vendanges de qualité, il est maintenant temps de transformer le raisin en vin et le voir vieillir en cuve ou en fût. Différents types de cuves existent (cuve en inox, en béton, en fibre de verre, …), chacune ayant une influence sur le goût et la texture du produit final en termes de présence des arômes, minéralité, assise, etc.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.
Fais peter les commentaires !