Grand vin de Bordeaux : point sur le droit de plantation des vignobles

Vin Breton: un siècle d’absence !

Le nombre de vignobles en France n’a pas cessé de régresser ces dernières années. Une nouvelle loi en vigueur depuis le 01 janvier 2016 beaucoup plus flexible remplace les droits de plantation par des autorisations de plantation.  Il est donc ainsi possible de se lancer dans la plantation des vignes sur l’ensemble du territoire français sans aucune obligation d’indiquer la localisation géographique ou la région d’origine du vin comme c’est le cas aujourd’hui, par exemple, pour le grand vin de Bordeaux.

Le vin est apparu en Bretagne avec l’arrivée des Romains au IIIème siècle et s’est développé jusqu’au Xème siècle. C’est à cette époque que la production a commencé s’estomper à cause de la concurrence de vins étrangers moins chers. Les vignobles sont devenus de plus en plus rare au cours du XVIIIème siècle, laissant la place à la plantation de céréales. La phylloxera de la vigne est apparu pour mettre un terme à pratiquement tous les vignobles. Il ne restera que quelques plantations autour d’abbayes et de ria.

Le vin breton va, comme le phénix, renaître de ses cendres et rejoindra le grand vin de Bordeaux, les grands crus de Bourgogne ou encore les grands vins d’Alsace. Le grand cru de Breizh n’est plus une spéculation.

grand vin de Bordeaux

Les réactions démesurées des autres régions

Les puristes n’ont pas cessé de vilipender le changement apporté à la loi des droits de plantation en la déployant sur l’ensemble du territoire français. Pourquoi des régions comme la Bretagne, le Nord Pas de Calais ou la Normandie ne devraient pas produire du vin ? La Bretagne a été dépossédé de son droit de production de vin à cause d’une décision politique. Je ne connais pas les raison de ce décret et je préfère croire qu’elles ont été justifiées pour les normes de l’époque. Peut être que la qualité du grand vin de Bordeaux était supérieure à celle du vin breton ou du vin normand et que cela a beaucoup pesé dans la balance lors de la prise de décision de l’époque.

Il ne faut pas avoir peur car chaque terroir présente ses propres spécificités et les vins obtenus sont forcément différents les uns des autres. N’oublions pas que la qualité du vin dépend:. la qualité des sols et des sous-sols, l’exposition des vignobles aux éléments, etc. Le savoir-faire est un autre facteur qui joue énormément sur la qualité du vin. Ce savoir diffère d’une région à l’autre et même entre différents producteurs d’une même région.

Grand vin de Bordeaux et la destinée du vin français

Nous devons absolument multiplier la variété de vignobles afin d’obtenir des nouveaux vins avec des nouvelles caractéristiques. Cela nous permettra de répondre aux demandes des consommateurs de plus en plus exigeants. C’est diversité qui va nous permettre de lutter ensemble contre la concurrence des vins étrangers.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.
Fais peter les commentaires !