Les bulles de Champagne vont vous sauver votre repas de Noël

Demain, nous commencerons le traditionnel marathon culinaire des fêtes de fin d’année. Foies Gras, Saumon, Dinde, notre foie va souffrir, mais on aime tous çà. Par contre, l’histoire du tonton René, qui sort à chaque repas de famille, çà, vous aimez moins.

Aujourd’hui, on va vous donner les moyens de vous sortir de cette situation avec les bulles de Champagne. La boisson pétillante, si représentative des moments de fêtes, sera sur toutes les tables. L’occasion de couper l’herbe sous le pied de votre tonton en sortant une petite anecdote sur les bulles de Champagne.

bulles de champagne

Vous ne le savez peut être pas, mais il y a un véritable débat autour de la taille des bulles de Champagne. Il parait que plus si elles sont fines, plus la bouteille est bonne.
Intriguée par la question, la rédaction de « Sciences et Avenir » s’est penchée sur le sujet. Leurs recherches ont prouvé que les dires étaient bien vrais. Plus un Champagne a les bulles fines, plus il est bon. Pour expliquer cela, il faut tout d’abord revenir sur le rôle des bulles dans la perception gustative du breuvage.

Les bulles de Champagne sont en réalité des bulles de gaz, plus précisément de CO2. Elles viennent stimuler des récepteurs qui sont sensibles à la taille et à la pression des bulles. Plus ces capteurs sont stimulés, plus ils vont délivrer des signaux sensoriels. Ainsi, plus les bulles de Champagne sont petites, plus elles sont faciles à capter et donnent plus de sensations aux buveurs.
Mais plus important encore, les bulles de champagne permettent aux molécules aromatiques de se libérer. Ainsi, plus elles sont petites, plus elles vont être nombreuses dans votre flûte et délivrer une plus grande quantité de molécules aromatiques.

Les champagnes millésimés ont des bulles fines, mais ce n’est pas voulu

Jusqu’à présent, il n’y a aucun moyen de contrôler la taille des bulles. Si les champagnes millésimés ont souvent des bulles fines, c’est qu’ils sont restés longtemps en cave. Avec le temps, le CO2 s’évapore et forme ainsi des petites bulles.

Maintenant que vous avez lu cette petite histoire, vous allez forcément prendre votre flûte pour observer les bulles de votre Champagne. Mais on vous le déconseille. Tout d’abord vous allez passer pour un c… mais surtout, tonton René va penser que vous avez un petit coup dans le nez, et là, c’est terminé pour vous !

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.
Kevin Brun
Fais peter les commentaires !